testata inforMARE

18 mai 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 04:31 GMT+2



20 Avril 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Troisième baisse trimestrielle consécutive de conteneurs dans le port d’Anvers

Au cours des trois premiers mois de 2022, le total des charges traitées a enregistré une baisse de -1,5 %

Au cours du premier trimestre de cette année, le trafic total de l' les marchandises manutentionnées à partir du port d’Anvers ont marqué un léger diminution de -1,5 % déterminée par la baisse trimestrielle du troisième trimestre consécutives de cargaisons conteneurisées, qui constituent au-delà de la la moitié du trafic total passant par l’aéroport Port belge. Le chiffre mondial pour les trois premiers mois de 2022 est de 58,3 millions de tonnes contre 59,1 millions dans l' période correspondante l’année dernière.

Dans le seul secteur des conteneurs, le trafic s’est élevé à 31,3 millions de tonnes, avec une réduction de -13,3% par rapport à la première trimestre de 2021, trafic qui a été réalisé avec un manutention de conteneurs équivalant à plus de 2,7 millions d’EVP (-11,6%). L’autorité portuaire d’Anvers a expliqué que si en 2021, le trafic de conteneurs est resté stable, dans le les trois premiers mois de 2022 l’effet de la dysfonctionnements du trafic maritime conteneurisé, de la des volumes de conteneurs importés qui imposent des défis opérationnels en rendant l’exploitation plus difficile terminal à conteneurs. À cela s’ajoutent les impacts de l' conflit en Ukraine et les sanctions imposées à l' Russie.

D’autre part, les autres marchandises diverses avec du matériel roulant sont en croissance en hausse de +2,4% à 1,3 million de tonnes et de marchandises conventionnel qui, comme dans beaucoup d’autres ports du monde, ont marqué une montée beaucoup plus accentuée s’étant tenue à presque 3,0 millions de tonnes (+49,1%). L’Autorité portuaire belge a a précisé que le trafic d’acier, qui représente la part prépondérant de ce dernier type de marchandises, continue d’être soutenu du côté des exportations, tandis que les sanctions qui donnent la mi-mars interdire l’importation d’acier en provenance de Russie et du Belarus n’ont qu’un effet limité sur le volume de le trafic aussi parce que ces flux sont remplacés par les importations en provenance d’autres pays.

Le vrac liquide a également augmenté avec 18,9 millions tonnes (+15,3%) ainsi que vrac sec avec 3,8 millions de tonnes (+11,0 %).








Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail