testata inforMARE

10 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 18:53 GMT+2



6 Juillet 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Explora Journeys ordonne à Fincantieri d’en construire d’autres deux navires de croisière de luxe

Ils seront alimentés à l’hydrogène et seront livrés en 2027 et 2028. Deux navires précédemment mis en service seront agrandis à être alimenté au GNL

Explora Journeys, la marque de croisière du groupe MSC, et le Les sociétés Navalmeccanica Fincantieri ont signé aujourd’hui un protocole d’entente pour la construction de deux navires supplémentaires de croisière de luxe propulsée à l’hydrogène, apportant ainsi le nombre total de la flotte de l’entreprise de quatre à six unité ( sur 18 octobre 2018, 14 Mars et 11 septembre 2019). MSC et Fincantieri ont annoncé que le nouveau Explora V et Explora VI comporteront un nouvelle génération de moteurs au gaz naturel liquéfié (GNL), apportant ainsi une réponse à la question des émissions changement climatique, et sera également équipé de technologies et de solutions des normes environnementales record pour le secteur, y compris un système de collecte d’hydrogène liquide qui vous permettra d’utiliser ceci carburant prometteur à faible teneur en carbone. Dans en particulier, l’hydrogène alimentera un un combustible de six mégawatts pour produire de l’énergie sans émissions pour l’exploitation à partir des zones hôtelières et autoriser les navires fonctionner à « zéro émission » dans le port, avec des moteurs De.

Les deux nouveaux bâtiments entreront en service, en 2027 et 2028 respectivement. Explora Journeys a également a annoncé que les navires précédemment annoncés, Explora III et Explora IV, sera désormais alimenté au GNL. Les deux unités sera agrandi de 19 mètres pour permettre l’installation d’un système de nouvelle génération basé sur le GNL et l’hydrogène. Cela a a également offert la possibilité d’améliorer l’hospitalité à bord, grâce à un nombre plus élevé de chambres spacieuses et des suites passagers luxueuses et des espaces publics plus grands.

Les deux navires supplémentaires, qui font l’objet du mémorandum signé aujourd’hui, porter à 3,5 milliards d’euros l’investissement total de Explora Journeys pour construire sa flotte. Ce chiffre comprend : la mise à niveau d’Explora III et d’Explora IV avec des moteurs au GNL, pour 120 millions supplémentaires chacun, une modification qui a a demandé une interruption temporaire des travaux en raison de l' refonte importante des navires, dont la livraison est maintenant prévu pour 2026 et 2027.

« Des initiatives audacieuses comme la modification du projet de la construction navale, en réalisant des investissements importants supplémentaire concernant les commandes existantes et confirmer les commandes de deux autres navires équipés de nouvelles technologies, malgré la situation économique - a repris le PDG de Explora Journeys, Michael Ungerer - est quelque chose qui ne fait que une entreprise familiale est capable de le faire. Mais c’est aussi de la démonstration de notre engagement sans équivoque à exploiter des navires capable d’attirer les prochaines générations de voyageurs dans le secteur du luxe. La durabilité est la nouveauté l’artisanat et nous sommes honorés de prendre une position de pionnier dans l’industrie des croisières et dans le secteur des voyages en général ».

Commentant le nouvel ordre, le président exécutif du La division Croisières du groupe MSC, Pierfrancesco Vago, a a souligné que « l’annonce d’aujourd’hui marque une nouvelle un pas en avant important vers notre objectif de atteindre zéro émission nette d’ici 2050 dans l’ensemble opérations de croisière pour nos marques et nos fournisseurs une preuve supplémentaire de notre engagement à investir dans le plus technologies environnementales de pointe disponibles pour le développement de des solutions durables pour l’avenir. La transition vers les opérations zéro émission pour l’industrie maritime - souligné Vago - est le plus grand défi auquel nous devrons faire face, et ce sera réalisé seulement si chacun fait sa part, avec des investissements important à la fois de la part des entreprises et des gouvernements.

Le nouveau PDG de Fincantieri, Pierroberto Folgiero, a noté que « c’est absolument le premier accord majeur pour de nouvelles constructions après l’urgence et témoigne non seulement de la poursuite de la croissance de notre partenariat de longue date avec MSC, auquel notre merci, mais aussi la confiance des deux groupes dans l’avenir de l’industrie des croisières ».






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail