testata inforMARE

16 août 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 00:15 GMT+2



17 Mai 2011

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
L'Antitrust entame une instruction pour vérifier la présence d'un écriteau parmi les compagnies Moby, Snav, Grande Navi Veloci et Sardinia Ferries

Les prix pour le transport passagers da/per la Sardaigne ont subi des augmentations en moyenne du 90-110% par rapport au 2010

L'Autorité Garante de la Concurrence et du Marché (AGCM) a entamé une instruction vis-à-vis des sociétés Moby, Snav, Grande Navi Veloci (GNV) et Forship (marque Sardinia Ferries) et de leurs contrôlantes pour vérifier s'ils aient posé dans être un accord restrictif de la concurrence conclue à l'augmentation coordonnée des prix pour le transport passagers da/per la Sardaigne, prix que, en second lieu les résultats des analyses préalables conduite des bureaux de l'Antitrust - il a expliqué l'Autorité - ont subi des augmentations en moyenne du 90-110% par rapport au 2010.

La mesure de départ de l'instruction de AGCM, que nous publions de suite, a été notifiée aujourd'hui dans le cours d'inspections conduite avec le Noyau Spécial Tutelle Marchés de la Garde de Finance prés des quatre sociétés objet de l'enquête, qui constituent les principaux opérateurs actifs sur les routes intéressées des augmentations et - il s'est rappellé AGCM - ils en représentent une partie substantielle, pas inférieure au 75% en termes de fréquences et au 60% en termes de passagers.

L'instruction devra vérifier en particulier si l'augmentation généralisée et significative des prix des services de transport maritime sur les liaisons da/per Civitavecchia, Livourne et Gênes a/da Olbia-Golfe Aranci et Porto Torres dans la période estivale 2011 soit le résultat d'un accord conclu à éviter une correcte comparaison concurrentielle sur ces routes.

AGCM a précisé que le départ de l'enquête a été décidé à la lumière des nombreuses signalisations arrivées à l'Autorité de privés citoyens, associations des consommateurs et des Régions Sardaigne et Ligurie qu'ils dénonçaient des significatifs accroissements des prix relatifs à la période estivale 2011.

La décision de l'Antitrust a été accueillie avec faveur de la Région Ligurie. L'assesseur régional ligurien aux Transports, Enrico Vesco, qui semaines passées ensemble avec le collègue du Tourisme, Angelo Berlangieri avait écrit une lettre au président de AGCM Catricalà pour poser à son attention le problème de l'augmentation des tarifs des bacs, a exprimé «Â satisfaction pour l'intervention du garant de la concurrence, Antonio Catricalà, en réponse à notre lettre sur les considérables renchérissements aux tarifs des bacs pour la Sardaigne de l'été prochain pratiquée de quelques compagnies ». «Â La réponse du garant à notre lettre - il a dit Vesco - on n'a pas fait attendre, le cas a été pris en considération et a été ouverte l'instruction. À ce point l'auspicio, vue l'imminence de la saison estivale, est que nos positions partagées d'autres réalités territoriales, soit génoises qui sardes, puissent être reconnues et se traduire dans une révision des tarifs. En outre - il a ajouté Vesco - nous y sommes muovendo même avec la Région Sardaigne pour chercher à obtenir un résultat significatif sur le front de l'abattage des prix ».

Dans la première lettre envoyée des assesseurs aux transports et au tourisme de la Région Ligurie à Catricalà elle venait signalée «Â la présence d'un écriteau qui s'est créé parmi les compagnies qui effectuent le service de liaison avec la Sardaigne qui a vu l'augmentation consistante des prix pour cet été ». «Â Aux contraire à des ans passés, où on avait vérifié une course au low cost pour chercher à maintenir les prix plus bas - ils avaient écrit Vesco et Berlangieri - cet an il n'y a eu aucune concurrence et prix ils sont fortement augmentés ».



L'AUTORITÉ GARANTE DE LA CONCURRENCE ET DU MARCHÉ

DANS SON ASSEMBLÉE du 11 mai 2011 ;

SENTI le Rapporteur Professore Carla Bedogni Rabitti ;

VU l'article 101 du Traité sur le Fonctionnement de l'Union Européenne (TFUE) ;

VU la Règlement n. 1/2003 du Conseil du 16 décembre 2002, concernant l'application des règles de concurrence dont aux articles 101 et 102 de TFUE ;

VUES les signalisations parvenues entre le 17 janvier et le 11 mai 2011 de la part de privés citoyens, Altroconsumo, Camping-car, Codacons, Union Nationale Consommateurs, Association pour la défense et orientation consommateurs, Je veux Vivre, Adiconsum, le Ministère des Infrastructures et des transports, la Région Sardaigne et la Région Ligurie ;

VUS les actes de la procédure ;

CONSIDÉRÉ ce qui suit :

I. LES PARTIES

1. Moby S.P.A. (de suite, Moby) est contrôlé avec cote du 52,63% environ de Honoré des Participations S.à.r.l. Moby est à la tête d'un groupe principalement active dans le secteur du transport maritime de ligne de passagers et dans le secteur du transport maritime de ligne de véhicules gommés utilisés d'entreprises de cammionage qui soignent l'expédition de marchandises en domaine national. En particulier, Moby est actif dans les liaisons da/per la Sardaigne et avec l'archipel Elbano. Moby actionne, indirectement, même dans les secteurs de la remorque portuaire, de la remorque en mer ouverte, du sauvetage maritime et des services contre les incendies et anti-pollution.
Moby contrôle les suivantes sociétés : Lloyd Sardegna Compagnia de Navigation S.à.r.l., San Cataldo S.P.A., Sicilien Sauvetages S.P.A., Moby Lines Europe Gmbh.
De budget consolidé, il résulte qu'en 2009 le chiffre d'affaires réalisé de Moby en Italie a eu il y de 250 millions d'euro.

2. Grande Navi Veloci S.P.A. (de suite, GNV) est une société contrôlée conjointement de Marinvest S.à.r.l. (de suite Marinvest) et d'Investisseurs Associés SGR S.P.A. (de suite IA), qu'il actionne dans le secteur des transports maritimes de ligne de passagers et de véhicules gommés, ainsi que dans le secteur de l'organisation et gestion de voyages de croisière.
Le chiffre d'affaires réalisé de GNV en 2008 a été de peu supérieur à 310 millions d'euro, réalisés presque exclusivement en Italie.

3. SNAV S.P.A. (de suite, SNAV), contrôlée entièrement de Marinvest, d'oeuvre dans le transport maritime presque exclusivement de passagers sur divers des cassées à l'intérieur de la Méditerranée, inclus le transport da/per la Sardaigne.
Le chiffre d'affaires réalisé de SNAV en Italie en 2008 a eu il y de 110 millions d'euro.

4. Forship S.P.A. (de suite, Forship), contrôlée de la société de droit français Lota Maritime S.A. (de suite, Lota) prête des services de transport de personnes et des moyens dans la Méditerranée avec la marque «Â Corsica Ferries Sardinia Ferries », en particulier da/per la Sardaigne.
Forship gère en outre, prés de l'aire portuaire de savona-Vais, un terminal dédié au trafic passagers et aux marchandises pour bacs ro-Ro.
Forship a réalisé en Italie, en 2009, un chiffre d'affaires pair environ à 137 millions d'euro.


II. LE FAIT

a) Les dénonciations

5. Dans les derniers mois l'Autorité a reçu des nombreuses signalisations dans lesquelles on plaint les considérables et contextuelles augmentations des prix qui auraient été introduits des opérateurs privés qui offrent au service de transport maritime da/per la Sardaigne en départ/arrive de la péninsule italienne. En particulier, il s'agit des liaisons maritimes da/per Civitavecchia, Livourne et Gênes a/da Olbia-Golfe Aranci et Porto Torres.

1

La signalisation a parvenu dans donnée 19 janvier 2011 successivement complétée dans donnée 1° avril 2011.

2

Les signalisations ont parvenu dans donnée 10 Mars 2011.

3

Ces dernières ont envoyé une signalisation jointe dans donnée 9 Mars 2011.

4

La signalisation a parvenu dans donnée 11 février 2011 successivement complétée dans donnée 29 Mars et dernier de 19 avril.

5

La Région Ligurie a envoyé une signalisation parvenue dans donnée 5 mai 2011, la Région Sardaigne une dénonciation dans donnée 4 février successivement complétée à plusieurs reprises en tant que dernier dans donnée 19 avril 2011.

6. La plupart des signalisations a été envoyée de privés citoyens ; autres dénonciations proviennent d'associations des consommateurs (Altroconsumo1, Adiconsum et Association Nationale Je veux Vivre2, Adoc, Codacons, Mouvement défendue du citadin, Union Nationale Consommateurs3). Le Ministère des Infrastructures et des Transports4 a plusieurs fois transmis à l'Autorité les nombreuses signalisations reçues de privés citoyens. Des ultérieures dénonciations ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©es de la RĂ©gion Sardaigne et de la RĂ©gion Ligurie5.

7. Toutes les signalisations Ă©tablissent sur l'ampleur des augmentations de prix, qui rĂ©sulteraient en moyennes supĂ©rieure au 60% (comme remarquĂ© en tant que dernier de la RĂ©gion Sardaigne), avec des pointes du 100% ou supĂ©rieures (comme dĂ©plorĂ© diffĂ©rent de dĂ©nonciations, que dans quelques cas ils rĂ©fĂšrent d'augmentations mĂȘme supĂ©rieures au 150%). Des analogues pourcentages sont rapportĂ©s des nombreux articles de presse qui ont traitĂ© la question dans les mois passĂ©s. Quelques dĂ©nonciations dĂ©plorent, mĂȘme, l'gĂ©nĂ©ralisĂ© et presque uniforme manquer des offres publicitaires appliquĂ©es de la plupart des compagnies dans les coups viellis.

8. Les dénonciations supposent que les augmentations des prix nous sommes proportione d'une coordination parmi les principaux opérateurs privés actifs sur les cassés da/per la Sardaigne.

b) L'augmentation des prix dans la période estivale 2011

6

Cfr. signalisations et réponses aux demandes d'informations parvenues entre Mars et le mai 2011.

9. Des évidences à aujourd'hui disponibles6 il est émergé que les prix finaux des services de transport de ligne passager viennent calculés, analoguement à quel arrive dans autres secteurs du secteur touristique (hÎtelier, du transport aérien, de l'etc) avec des critÚres de c.d. « revenue managements » et tels pour lesquels les prix finaux pratiqués aux consommateurs dépendent des contingentes conditions de la question et offerte à l'instant de la réservation. Par conséquent, le prix final du transport peut varier de jour en jour selon les valeurs assumées des différents paramÚtres utilisés pour tendres compte des différentes composantes du service (nombre de passagers, place en cabine, place en fauteuil, auto à l'suivi, animal, à l'etc) ; de donnée et du horaire prévus pour le départ (es. des jours ouvrables ou du week-end, plaine ou haute saison) ; de l'état de l'occupation des espaces à bord à l'acte de la réservation (es. si elle y est encore élevée de la disponibilité de cabines, le prix pour ce service sera plus jeune).

10. Le prix final ainsi constitué est complété ensuite en tant que des additionnels parmi lequel le bunker surcharge, qu'il réfléchit la marche du coût du carburant, la composante de prix plus de volatile, les coûts pour la sécurité et les charges portuaires. De déclarations de presse, les accroissements de prix enregistrés pour la période estivale 2011 seraient des riconducibili, en particulier, à la significative augmentation enregistrée du prix du carburant.

11. Il n'existe pas, par consĂ©quent, un vĂ©ritable barĂšme de prix accessible aux consommateurs, qui puissent ĂȘtre utilisĂ©s pour confronter les prix pratiquĂ©s parmi des opĂ©rateurs et depuis un an Ă  l'autre. Puisque, en outre, des comparaisons sur les produits moyens consolidĂ©s parmi 2011 et 2010 ne sont pas possibles, ont Ă©tĂ© Ă©laborĂ©es, pour chaque compagnie, et pour dĂ©terminĂ©s des jours des mois de juin-aoĂ»t, estimes relativement Ă  un hypothĂ©tique achat de service de transport pour deux personnes avec auto Ă  suivi et disposition (cabine) comprise toutes les Ă©ventuelles frais extras (assurance, repas, frais d'agence, etc) Ă  se confronter depuis un an Ă  l'autre.

12. Les premiĂšres Ă©laborations confirment un gĂ©nĂ©ral accroissement de prix ainsi comme dĂ©noncĂ©. Par rapport au 2010, tous les opĂ©rateurs intĂ©ressĂ©s ont pratiquĂ© des augmentations sensibles des prix - de l'ordre du 90-110% en moyenne par rapport Ă  l'an prĂ©cĂ©dent - sur les routes intĂ©ressĂ©es des dĂ©nonciations (des liaisons maritimes da/per Civitavecchia, GĂȘnes et Livourne a/da Olbia-Golfe Aranci et Porto Torres). Dans la table qui suit sont rapportĂ©es les variations des accroissements moyens appliquĂ©s dans le 2011 des individuels opĂ©rateurs par rapport Ă  la pĂ©riode prĂ©cĂ©dente, au-delĂ  de que les prix moyennement appliquĂ©s dans les deux pĂ©riodes d'observation.


Tableau 1 : Comparaison tu marques d'un prix moyens 2010/2011 en valeur et dans %

Compagnie

Prix moyens
2010

Prix moyens
2011

Variation %
des prix
2011-2010
(avec extra)

Forship
« Sardinia Ferries »

80-100€

140-160€

130-150%

Moby

110-130€

200-220€

90-110%

GNV

180-200€

250-270€

50-60%

SNAV

90-110€

190-210€

80-100%

Total

120-140€

190-210€

90-110%

Élaborations sur des donnĂ©es fournies des Parties en rĂ©ponse Ă  des demandes d'informations du 24 fĂ©vrier, de 31 Mars et de 22 avril 2011.


III. LES ÉVALUATIONS

a) Les marchés considérables

13. Avant tout, il s'observe que dans les cas concernants accords, la définition du marché considérable est fondamentalement tourne à déterminer les caractéristiques de conteste économique et juridique dans lequel se place la possible coordination parmi des entreprises concurrentes.

14. En cas de surtout, présumé de la coordination parmi des concurrents objet de signalisation intéresse l'activité de transport maritime de ligne de passagers par des bacs et/ou des hydrofoils, avec ou sans des véhicules gommés à suivi, tournant des opérateurs intéressés sur des diverses traites da/per la Sardaigne. Selon consolidé orientation de l'Autorité, le service de transport maritime de ligne de passagers, avec ou sans des véhicules gommés à suivi, qu'il fait la navette parmi deux ports à des cadences fréquentes et réguliers, présente des caractéristiques tels à déterminer un marché de produit distingué par rapport à toutes les autres modalités de transport maritime de marchandises. Quant à la dimension géographique du marché, celle-ci est donnée de l'individuelle traite servie ou des faisceaux de cassées parmi des ports considérés des sostituibili du point de vue de la question.

15. En cas de surtout, les marchĂ©s considĂ©rables ont Ă©tĂ© dĂ©terminĂ©s en relation Ă  la superposition parmi les diffĂ©rents opĂ©rateurs intĂ©ressĂ©s sur les routes intĂ©ressĂ©es et du degrĂ© de sostituibilitĂ  parmi les ports. Ce dicton, puisque dans prĂ©liminaire les ports sardes d'Olbia et de Golfo Aranci peuvent ĂȘtre considĂ©rĂ©s des sostituibili du cĂŽtĂ© de la question, aux fins de la prĂ©sent note se dĂ©terminent les suivants marchĂ©s considĂ©rables : Civitavecchia-Olbia/Golfo Aranci, GĂȘnes-Olbia, Livourne-Olbia/Golfo Aranci et GĂȘnes/Torres-Torres.

16. Le suivant tableau report une premiĂšre estime de la position de marchĂ© des opĂ©rateurs prĂ©sents dans les marchĂ©s considĂ©rables dans le 2010, soit en termes de nombre de bateaux qui prĂȘtent le service de transport passagers (la frĂ©quence, accord comme indicateur de capacitĂ©) soit de passagers transportĂ©s.


Tableau 2 : Parts de marché des opérateurs intéressés dans les marchés considérables (des fréquences, juin-Juillet 2010)

Marché considérable

Moby

SNAV

GNV

Forship
« Sardinia Ferries »

Tirrenia

Civitavecchia-Olbia/Golfo Aranci

35-40%

25-30%


15-20%

15-20%

GĂȘnes-port Torres

35-40%


40-45%


20-25%

GĂȘnes-Olbia

45-50%

-

40-45%

-

10-15%

Livourne-Olbia/Golfo Aranci

55-60%



40-45%


Cfr. Élaborations AGCM sur des donnĂ©es transmises des parties en rĂ©ponse Ă  des demandes d'informations


Tableau 3 : Parts de marché des opérateurs intéressés dans les marchés considérables (passagers, juin-Juillet 2010)

Marché considérable

Moby

SNAV

GNV

Forship
« Sardinia Ferries »

Tirrenia

Civitavecchia-Olbia/Golfo Aranci

35-40%

15-20%


10-15%

30-35%

GĂȘnes-port Torres

35-40%


30-35%


30-35%

GĂȘnes-Olbia

50-55%


40-45%


5-10%

Livourne-Olbia/Golfo Aranci

60-65%



35-40%


Cfr. Élaborations AGCM sur des donnĂ©es transmises des parties en rĂ©ponse Ă  des demandes d'informations

17. En ce qui concerne Tirrenia, il s'observe qu'il est actuellement en cours le procĂšs de privatisation de la sociĂ©tĂ©. Marinvest, HonorĂ© Partecipazioni et Grimaldi Compagnie de Navigation S.P.A. ont constituĂ©, Ă  fin 2010, une entreprise commune - la Compagnie Italienne de Navigation S.Ă .r.l. (de suite CIN) – aux fins de la prĂ©sentation d'offerte jointe pour l'aquisition de Tirrenia. Les trois sociĂ©tĂ©s dĂ©tiennent des parts paritaires en CIN.


b) La qualification du fattispecie

18. Les nombreuses signalisations parvenues à l'Autorité dénoncent des significatifs accroissements des prix sur les services de transport maritime da/per la Sardaigne dans la période estivale 2011. Les analyses préalables conduite sur la dynamique des prix des compagnies privées à l'oeuvre contextuellement sur les marchés considérables, apparaissent confirmer un accroissement généralisé des prix pratiqués de tels opérateurs, accroissement moyen estimé dans l'ordre du 90-110% par rapport aux prix de l'an précédent.

19. Sur le point, il faut prĂ©ciser que la plupart des produits sont rĂ©alisĂ©es dans la pĂ©riode estivale ; par consĂ©quent, puisqu'il a Ă©tĂ© observĂ© un parallĂ©lisme dans les augmentations des prix de la part de tous les opĂ©rateurs privĂ©s actifs dans les marchĂ©s considĂ©rables, on retient plausible que des tels opĂ©rateurs aient posĂ© dans ĂȘtre les susdits accroissements tarifaires en prĂ©vision de la saison estivale 2011.

20. Ce précédent, n'est pas possible exclure que l'augmentation des prix enregistré sur les liaisons da/per la Sardaigne ne soit pas seulement proportione de décisions autonomes, mais soit plutÎt riconducibile à une coordination des mener commerciale parmi des opérateurs de marché.

21. Les compagnies intĂ©ressĂ©es, mĂȘme Ă  moyen imprime, ont justifiĂ© les accroissements des prix introduits pour la saison estivale 2011, en particulier, avec la considĂ©rable augmentation du prix du carburant. L'entitĂ© de l'augmentation aurait Ă©tĂ© tel Ă  pousser les compagnies Ă  repenser mĂȘme sa politique de promotions, en rĂ©duisant le nombre de places disponibles Ă  des prix rĂ©duits.
Sur le sujet il s'observe que la translation Ă  vallĂ©e d'objectives augmentations de coĂ»t, de pour lui lĂ©gitime si je proportione de mener autonomes, configure un illicite concurrentiel lĂ  oĂč soit le rĂ©sultat d'une coordination des parties. Il se met en Ă©vidence, entre autre, que les mĂȘmes opĂ©rateurs qui affectent des services de transport da/per la Sardaigne sont actifs mĂȘme dans autres routes (parmi lesquelles par exemple les liaisons avec la Sicile) et que, sur celles-ci, ne sembleraient pas avoir transfĂ©rĂ© egalement les susdits accroissements de coĂ»t sur les prix finaux.

22. CitĂ©es conduite - augmentation gĂ©nĂ©ralisĂ©e et significative des prix des services de transport maritime sur les liaisons da/per Civitavecchia, Livourne et GĂȘnes a/da Olbia-Golfe Aranci et Porto Torres dans la pĂ©riode estivale 2011 - pourraient donc ĂȘtre le rĂ©sultat d'un accord, sous forme d'accord et/ou pratique Ă©tablie, conclue Ă  Ă©viter une correcte comparaison concurrentielle sur les susdites liaisons.

23. L'accord dans son complexe apparaßt compléter la qualité de la consistance, la place que les entreprises impliquées dans l'illicite représentent les principaux opérateurs actifs dans les marchés considérables et ils en représentent une partie substantielle, pas inférieure au 75% en termes de fréquences et au 60% en termes de passagers transportés.

24. L'accord, donc, est susceptible d'examen aux sens de l'article 101 de TFUE.


c) L'applicabilitĂ  du droit communautaire

28. Conduite sur dĂ©crites ils sont potentiellement aptes Ă  prĂ©juger commerce intracomunitario et, par consĂ©quent, ils apparaissent complĂ©ter les extrĂȘmes d'une infraction Ă  l'article 101 de TFUE.
Tu te considÚres que l'accord en question concerne les services de transport maritime pour passagers da/per la Sardaigne, qui représente une des principales destinations touristiques dans la Méditerranée, actionnée d'armateurs appartenants à des groupes de dimension soit national qu'international.
Par consĂ©quent, l'fattispecie objet de la prĂ©sente procĂ©dure, en apparaissant apte Ă  apporter prĂ©jugĂ© Ă  je commerce parmi des États membres, doit ĂȘtre Ă©valuĂ© aux sens de l'article 101 de TFUE.

RETENU, par consĂ©quent, que les mener sur dĂ©crites, posĂ©es dans ĂȘtre de HonorĂ© des Participations, Moby, Marinvest, IA, GNV, SNAV, Lota et Forship « Sardinia Ferries », ils sont susceptibles de configurer un accord restrictif de la concurrence dans les marchĂ©s des services des transports maritimes pour passagers, en violation de l'article 101 de TFUE ;


DÉLIBÉRATION


a) le départ de l'instruction, aux sens de l'article 14 de la loi n. 287/90, vis-à-vis des sociétés Onorato Partecipazioni S.r.l., Moby S.p.A., Marinvest S.p.A., Investitori Associati SGR S.p.A., Grandi Navi Veloci S.p.A., SNAV S.p.A., Lota Maritime S.A et Forship S.P.A., pour vérifier l'existence de violations de l'article 101 de TFUE ;

b) la fixation du terme de jours soixante, partant de l'annonce de la prĂ©sente mesure, pour l'exercise de la part des reprĂ©sentants des avocats de la Partie, ou de personnes chez vous elle dĂ©lĂ©guez, du droit d'ĂȘtre senti, en prĂ©cisant que la demande d'audition devra parvenir Ă  la Direction « Agro-alimentaire et Transports » de la Direction GĂ©nĂ©rale pour la Concurrence de cette AutoritĂ© au moins quinze jours avant l'Ă©chĂ©ance du terme sur indiquĂ© ;

c) que responsable de la procédure elle est Dott.ssa Stefania Di Girolamo ;

d) que les actes de la procĂ©dure peuvent ĂȘtre pris en vision prĂ©s de la Direction « Agro-alimentaire et Transports » de la Direction GĂ©nĂ©rale pour la Concurrence de cette AutoritĂ© des avocats reprĂ©sentants de la Partie ou des personnes chez vous elle dĂ©lĂ©guez ;

e) que la procédure doit se conclure j'entre le 28 octobre 2012.

La présente mesure sera notifiée aux sujets intéressés et publiée dans le bulletin de l'Autorité Garante de la Concurrence et du Marché.

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL
Luigi Fiorentino
LE PRÉSIDENT
Antonio CatricalĂ 



ADSP Tirreno Centrale PSA Genova Pra




Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail