testata inforMARE

17 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 16:30 GMT+2



15 Mars 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
En 2021 le trafic de marchandises animé par les ports Les Italiens sont presque de retour au niveau de 2019

Giampieri (Assoporti) : l’imprévisibilité du conflit entre la Russie et l’Ukraine est en train de créer et est destiné à créer d’autres changements dans les flux de marchandises mais aussi dans le trafic Passagers

L’année dernière, les ports italiens ont animé un total de 481,5 millions de tonnes de marchandises. Les données renvoyées connu par l’Association des ports italiens (Assoporti), représente une hausse de +8,4% par rapport à 2020 et une baisse de -1,8% sur un an avant la pandémie de 2019. Dans le domaine des marchandises diverses uniquement, les cargaisons conteneurisés se sont avérés être en hausse par rapport aux deux années s’élevant à 117,0 millions de tonnes (+2,4% par rapport à 2020 et +5,1% par rapport à 2019), un volume qui a été atteint avec un manutention de conteneurs égale à 11 296 719 EVP (respectivement) +5,7% et +4,8%), dont 7 195 426 EVP en import-export (+8,8% et -0,2%) et 4 101 293 EVP en transbordement (+0,7% et +14,8%); en hausse également du matériel roulant avec un total de 123,5 millions de tonnes (+15,3 % et +9,1 %); autres marchandises diverses, avec 20,4 millions tonnes en 2021, ont entraîné une augmentation de +24,6% par rapport à 2020 et en baisse de -12,6% par rapport à 2019. Dans le secteur du vrac liquide sont 163,8 millions de tonnes ont été traitées, avec une progression +4,4% par rapport à 2020 et une baisse de -10,4% par rapport à 2019. Analogue performance dans le segment du vrac sec avec 56,8 millions tonnes, en hausse de +15,2% par rapport à 2020 et en baisse de -4,8% par rapport à 2019.

L’année dernière, dans le secteur des passagers, le trafic le total dans les ports italiens était de 43,4 millions , avec une augmentation de +33,6% et une diminution de -35,8% sur le 2019, dont 13,5 millions de passagers en ferry (respectivement +39,8% et -25,0%) et plus de 2,4 millions les croisiéristes (+281,0 % et -79,6 %).

En ce qui concerne le trafic géré par les ports qui font partie de la les juridictions des différentes administrations du système portuaire Italien, l’année dernière les ports de Ligurie occidentale ont a animé 63,7 millions de tonnes de marchandises (+10,9% et -5,2%), de dont 48,8 millions de tonnes dans le port de Gênes (+10,6% et -7,4%) et 14,8 millions de tonnes dans le port de Savone-Vado Ligure (+11,8% et +3,2 %). Les ports de Ligurie orientale ont animé 16,5 millions de tonnes (+3,1% et -12,5%), dont 13,1 millions tonnes dans le port de La Spezia (-2,5% et -17,8%) et 3,5 millions tonnes dans le port de Marina di Carrara (+31,6% et +15,4%).

Passons aux ports toscans gérés par l’AdSP de la mer Tyrrhénienne Nord, le total était de 41,3 millions tonnes (+9,7% et -8,2%), dont 34,3 millions de tonnes traités par le port de Livourne (+8,1% et -6,5%), 4,2 millions tonnes du port de Piombino (+13,7% et -22,6%) et 2,7 millions tonnes en provenance des ports de l’île d’Elbe (+26,2% et -2,5%).

L’année dernière, les ports du Latium de l’AdSP de la mer Tyrrhénienne Centre-Nord ont animé 13,4 millions de tonnes des cargaisons (+18,8% et -8,5%), dont 9,6 millions de tonnes dans le port de Civitavecchia (+20,2% et +0,8%), 1,9 million de tonnes dans le port de Fiumicino (+11,8% et -44,2%) et 1,8 million de tonnes dans le port de Gaète (+19,3% et +14,6%).

En ce qui concerne les ports de Campanie de l’AdSP de la mer Tyrrhénienne centrale, le le chiffre mondial a été de 33,4 millions de tonnes (+8,4% et +1,0%), dont 17,9 millions de tonnes dans le port de Naples (+9,3% et -3,6%) et 15,5 millions de tonnes dans celui de Salerne (+7,4% et +6,8%).

En 2021, les ports administrés par l’Autorité système Le port de la mer Tyrrhénienne méridionale et de la mer Ionienne a animé 39.0 millions de tonnes (-3,1% et +31,1%), volume pour la quasi-totalité animé dans le port de Gioia Tauro qui a clôturé l’année avec 38,6 millions de tonnes (-2,8% et +32,4%) auxquels s’ajoutent 281 mille tonnes traitées par le port de Corigliano Calabro (-20,0% et -30,4%) et 184 mille du port de Crotone (-26,0% et -21,7%).

Les ports gérés par l’AdSP du Détroit ont animé un trafic de 29,6 millions de tonnes (+11,7% et -2,0%), dont 15,6 millions de tonnes dans le port de Milazzo (+2,6% et -14,4%), 7,1 millions de tonnes dans le port de Messine-Tremestieri (+23,5% et +16,5%), 6,0 millions de tonnes à Villa San Giovanni (+27,4% et +19,5%) et 759 mille tonnes dans le port de Reggio de Calabre (+6,8% et +3,7%).

En 2021 le port de Tarente, le seul port d’escale géré par l’AdSP de la Mer Ionienne, a animé 17,5 millions de tonnes de marchandises (+11,1% et -3,3%).

En remontant l’Adriatique, l’année dernière les ports de l’AdSP del Mare Le sud de l’Adriatique a traité 16,8 millions de tonnes des cargaisons (+3,0% et +8,2%), dont 6,7 millions de tonnes dans le port de Brindisi (-1,5% et +1,1%), 7,3 millions de tonnes dans le port de Bari (+6,7% et +19,7%), 729 mille tonnes dans le port de Barletta (+1,4% et -9,4%), 639 mille tonnes dans celui de Manfredonia (+3,3% et +12,3%) et 521 mille tonnes dans le port de Monopoles (+26,7% et +0,6%).

Les ports de l’AdSP de l’Adriatique centrale ont animé un total de près de 12,0 millions de tonnes de marchandises (+20,9 % et +1,3%), dont 10,8 millions de tonnes dans le port de Ancône-Falconara (+22,2% et +0,5%) et 1,1 million de tonnes dans le port d’Ortona (+9,7% et +10,0%).

Le port de Ravenne administré par l’autorité portuaire de l’Adriatique centre-nord a animé 27,1 millions tonnes (+20,9% et +3,2%).

Passons aux ports vénitiens de l’Adriatique AdSP Au nord, le trafic dans le port de Venise était 24,2 millions de tonnes (+8,0% et -3,1%) et dans le port de Chioggia de 1,1 million de tonnes (+16,7% et -18,8%) pour un total de 25,3 millions de tonnes (+8,3% et -3,9%).

Les ports de l’AdSP de la mer Adriatique orientale ont animé 58,6 millions de tonnes (+2,7% et -11,3%), dont 55,4 millions tonnes dans le port de Trieste (+2,2% et -10,7%) et 3,3 millions tonnes dans le port de Monfalcone (+11,4% et -19,9%).

En ce qui concerne les grandes îles, en 2021 les ports de l’AdSP del Mare de la Sicile occidentale ont animé 10,2 millions de tonnes (+19,0% et +22,0%), le port de Palerme traitant 7,6% millions de tonnes (+4,7% et +31,9%), le port de Termini Imerese plus de 1,3 million de tonnes (+113,0% et +95,2%), le port de Trapani 612 mille tonnes (+134,8% et +8,8%) et celle de Porto Empédocle 554 mille tonnes (+58,8% et -56,7%).

Les ports de l’AdSP de la mer de Sicile orientale ont a animé 33,2 millions de tonnes de fret (+2,6% et +0,4%), dont 25,1 millions de tonnes dans le port d’Augsbourg (+4,5% et +2,1%) et près de 8,1 millions de tonnes dans celle de Catane (-3,1% et -4,6 %).

L’année dernière, le trafic dans les ports relevant des juridictions de l’AdSP de la mer de Sardaigne s’élevait à 44,0 millions tonnes (+14,8% et -4,8%), dont 31,2 millions de tonnes géré par le port de Cagliari-Sarroch (+14,0% et -10,0%), 6,8 millions de tonnes du port d’Olbia (+23,7% et +22,3%), 2,8 millions de tonnes du port de Porto Torres (-2,1% et -23,9%), 1,7 million de tonnes en provenance du port d’Oristano (+25,2% et +16,0%), 1,3 million de tonnes en provenance du port de Portoscuso-Portovesme (+16,8% et +96,7%), 109 mille tonnes du port de Golfo Aranci (-6,2% et -32,6%) et 77 mille tonnes du port de Santa Teresa di Gallura (+355,9% et +320,7%).

Commenter les données des volumes de marchandises traitées l’année dernière année des ports italiens, regardant vers l’avenir le président de Assoporti, Rodolfo Giampieri, a noté que l’imprévisibilité du conflit entre la Russie et l’Ukraine est en train de créer et est destiné pour créer de nouveaux changements dans les flux de marchandises, mais aussi dans la le trafic de passagers. En ce qui concerne les marchandises - il a annoncé - oui estimer que ceux transportés par mer vers/depuis la Russie (Mar Noir) et l’Ukraine sont d’environ 38 millions de tonnes. Pour passagers et croisières - a-t-il ajouté - incertitudes, risques et les restrictions dans la région auront évidemment des effets négatifs sur la trafic.

ADSP Tirreno Centrale
PSA Genova Pra





Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail