testata inforMARE

18 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 18:51 GMT+2



12 Juillet 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Le mois dernier, le trafic de marchandises dans les ports russes est diminué de -3,2 %

Au cours du trimestre mars-juin de cette année, la baisse a été était de -3,7 %. Accentué la diminution des biens en les importations (-28,5 %)

Le mois dernier, les ports russes ont traité un total de environ 69,3 millions de tonnes de marchandises, avec une diminution de -3,2% par rapport à juin 2021. La réduction la plus prononcée est a été enregistré par vrac liquide totalisant 34,3 millions de tonnes (-5,0%), dont 20,9 millions de tonnes de pétrole brut (-0,5 %), 10,6 millions de tonnes de produits pétrole raffiné (-13,1 %), 2,6 millions de tonnes de gaz liquéfié naturel (0%) et 0,1 million de tonnes de produits alimentaire (-50,0 %). Les marchandises sèches ont baissé de -1,4% s’élevant à 35,0 millions de tonnes, dont 19,6 millions de tonnes tonnes de charbon (+8,3%), 3,1 millions de tonnes de marchandises en conteneur (-39,2%), 2,4 millions de tonnes d’engrais minéraux (+60,0 %), 2,3 millions de tonnes de métaux ferreux (-11,5%), 2,3 millions de tonnes de céréales (-14,8%) et 1,3 millions de tonnes de minéraux (+18,2%).

En ce qui concerne les différents flux de trafic, en juin 2022, le les volumes d’exportation par les ports russes se sont élevés à 56,6 millions de tonnes (-0,4%), celles importées à 2,4 millions de tonnes (-35,1%), cargaisons en transit à 4,5 millions de tonnes (-18,2%) et le trafic de cabotage à 5,8 millions tonnes (+3,6 %).

Le mois dernier, le plus grand volume de trafic est gérés par les ports russes dans le bassin de la mer d’Azov / mer Noire soit 20,7 millions de tonnes (-9,6 %). Le Les ports du bassin de la mer Baltique ont traité 20,6 millions de ports tonnes (-2,8%), celles du bassin d’Extrême-Orient 19,9 millions de tonnes (+3,1%), les ports russes du bassin arctique 7,7 millions de tonnes (+1,3%) et celles du bassin de la mer Caspienne 0,4 million de tonnes (-33,3%).

L’Association des ports commerciaux russes a annoncé que sur l’ensemble du premier semestre 2022, le trafic a été 410,0 millions de tonnes, avec une contraction de -0,5% sur le au premier semestre de l’année dernière, dont 325,9 millions tonnes de marchandises à l’exportation (-0,8%), 17,8 millions tonnes importées (- 11,0 %), 31,9 millions de tonnes de fret en transit (-0,6%) et 34,4 millions de tonnes de trafic cabotage (+9,6 %).

Au total, au cours des six premiers mois de cette année, les ports russes de la mer d’Azov/mer Noire traité 124,7 millions tonnes de marchandises (-0,6%), celles de la mer Baltique 123,3 (-0,2%), i ports d’Extrême-Orient 111,0 millions de tonnes (-1,9%), i ports de l’Arctique 48,4 millions de tonnes (+4,8%) et les ports de l' Mer Caspienne 2,6 millions de tonnes (-30,6%).

Le nombre total de marchandises sèches manutentionnées au premier semestre de 2022 est de 190,0 millions de tonnes (- 5,4%), inclus 97,3 millions de tonnes de charbon (-4,0%), 24,1 millions tonnes de marchandises conteneurisées (-20,9 %), 15,3 millions tonnes de céréales (-10,5%), 10,7 millions de tonnes de engrais minéraux (+15,6%), 6,8 millions de tonnes de minéraux (+27,6%) et 13,5 millions de tonnes de métaux ferreux (-11,7%). Le flux mondial de vrac liquide a été 220,0 millions de tonnes (+4,1%), dont 130,6 millions tonnes de pétrole brut (+11,8 %), 68,3 millions de tonnes des produits pétroliers raffinés (-8,6 %), 18,6 millions tonnes de gaz naturel liquéfié (+7,5 %) et 2,1 millions tonnes de produits alimentaires (+0,2 %).

Rien qu’au deuxième trimestre de cette année, le volume des marchandises traités par les ports russes était de 209,8 millions tonnes, avec une baisse de -2,1% par rapport à la période correspondante de 2021.

Au cours du trimestre mars-juin 2022, période entièrement affecté par les effets de la guerre initiée par la Russie le 24 février dernier avec l’invasion du territoire de l’Ukraine, le Les ports russes ont traité 273,3 millions de tonnes de marchandises, avec une baisse de -3,7% par rapport au trimestre mars-juin de la fin année. Être affecté en particulier par l’impact de la crise La géopolitique a été le flux de marchandises sèches qui est résultat de 127,8 millions de tonnes, avec une réduction de -8,6% sur la période mars-juin 2021, en vrac liquide ont marqué une légère hausse de +1,0% passant à 145,5 millions Tonnes. Le nombre total de marchandises destinées à l’exportation est de état de 218,8 millions de tonnes (- 3,2%), celui des marchandises en importation de 10,3 millions de tonnes (- 28,5%), le chiffre de marchandises en transit de 20,6 millions de tonnes (- 5,9%) et celle de la trafic cabotier de 23,6 millions de tonnes (+10,3%). En ce qui concerne les différents systèmes portuaires régionaux russes, dans le période mars-juin de 2022 les ports de la mer d’Azov / mer Noire ont a animé 82,4 millions de tonnes de fret (- 4,5%), ports de la mer Baltique 81,4 millions de tonnes (-3,7%), celles de la mer Lointaine Est 75,7 millions de tonnes (-4,3 %), ports arctiques 32,1 millions de tonnes (+2,2%) et celles de la mer Caspienne 1,7 million tonnes (-32,0 %).






ADSP Tirreno Centrale
PSA Genova Pra





Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail