testata inforMARE
7 octobre 2022 - Année XXVI
Journal indépendant d'économie et de politique des transports
20:53 GMT+2
LinnkedInTwitterFacebook
Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
L’Istat a analysé l’impact de la pandémie sur l’activité des ports italiens
Considérable sur le segment des passagers; moins pertinent sur les marchandises
16 März 2022
L’Istat a fait le point sur l’impact de la crise induite par la Pandémie de Covid-19 sur le transport maritime en Italie, urgence - a expliqué l’Institut national de la statistique - qui a gelé le le transport de passagers mais pas le trafic de marchandises. Seulement deux données mettez cela en évidence: en 2020, la quantité de marchandises à bord et débarqués dans les ports italiens a été réduit de -7,6% par rapport à à l’année précédente, tandis que le transport de passagers est a diminué de plus d’un tiers (-36,3%), bien qu’en 2020, l’Italie est confirmé à la première place parmi les pays européens pour le nombre de passagers transportés par mer.

En ce qui concerne la position des ports italiens dans l’Union européenne en ce qui concerne les marchandises manutentionnées, l’Istat a détecté que depuis plusieurs années l’Italie se classe au deuxième rang en Europe, après les Pays-Bas, pour le transport de marchandises par mer. En 2020, le La pandémie de Covid-19 et les restrictions mises en place par les différents pays ont entraîné une réduction drastique du nombre de marchandises transportées vers Mondial. Par rapport à 2019 - spécifié l’Institut - dans tous les pays de l’UE27 (à partir de 2020 sans le Royaume-Uni) la baisse a été de -7,3 %. Les Pays-Bas, bien qu’avec un diminution de -8,2 %, continuer à maintenir la primauté pour quantité de marchandises transportées (16,8 % du nombre total de pays) UE). Après l’Italie, qui détient une part de 14,1% et, par rapport à à 2019, il a marqué une baisse de -7,6%. L’Italie précède le L’Espagne, qui a une part de 13,7% et a subi un changement de -8,3% par rapport à 2019. Autres pays pertinents pour les transports des marchandises par voie maritime sont l’Allemagne, la France et la Belgique (environ 8 % des Total de l’UE pour chaque pays). Parmi les 20 premiers ports européens avec le une plus grande quantité de marchandises transportées, toujours en 2020, Trieste est à la huitième place et Gênes à la treizième.

En ce qui concerne le secteur du trafic de passagers, l’Istat a a souligné que 2020 a été une année dramatique en particulier pour le transport maritime de passagers en raison de la les restrictions à la mobilité imposées aux citoyens. Au niveau par rapport à 2019, le transport de personnes par mer a été pratiquement réduit de moitié (-45 %). En Italie, la diminution est était inférieur à la moyenne européenne (-36,3 %) et ne compromettait pas la première place en Europe pour le nombre de passagers embarqués et ont débarqué (24 % du total de l’UE). Viennent ensuite la Grèce (17,8 %) et Danemark (13,4 %). Autres pays ayant un quota de passagers la Croatie transportée, bien que pertinente, mais inférieure (8,2 % du total UE), l’Allemagne (7,2%) et l’Espagne (6,2%). Marquer la primauté de l’Italie contribuent principalement aux ports de sicile. Le Le premier port d’Europe pour le trafic de passagers est Messine et le deuxième Reggio de Calabre, qui comprend également Villa Saint-Jean. Voici deux ports grecs, mais à la cinquième place Naples est positionnée.

À propos du trafic maritime dans les ports italiens au cours de la plupart des années frappé par la pandémie, Istat a expliqué qu’en 2020, malgré la diminution de la quantité de marchandises et de passagers transportés par mer par rapport à 2019, il y a eu un augmentation globale du nombre de voyages, principalement déterminée des mouvements des navires vides. Globalement en Italie en 2020 518 421 navires sont arrivés, dont 98 % dans les « principaux ports de marchandises » ou « principaux ports pour passagers ». Par rapport à En 2019, ce dernier a enregistré une hausse de +7,1% du nombre des navires sont arrivés. Cette augmentation des mouvements maritimes est en raison uniquement des performances positives des navires autres que les navires de charge spécialisés (+11,7 %) alors que toutes les autres catégories de navires ont a mis en évidence des baisses significatives. La baisse des voyages est était particulièrement évident pour les navires de croisière (-90,5 %), mais également pour les transporteurs spécialisés (-32,3 %), les navires à passagers (-16,0 %) et d’autres types de navires (-25,9 %). En termes de tonnage brut, la réduction globale du transport maritime est égal à -15,6 % (2,4 millions de tonneaux de jauge brute totale de tous les navires arrivés en 2020) et couvraient toutes les catégories, bien que les cargos non spécialisés sont, en pourcentage, ceux présentant la plus faible variation (-2,2 %). Aussi dans dans ce cas, la catégorie la plus touchée est celle de les navires de croisière (-85,0 %). Dans les principaux ports, les cargos ne comme l’année précédente, l' type de navire qui a fait plus de voyages (environ 450 mille navires sont arrivés, plus de 88% du total) et en même temps aussi le type ayant la jauge brute la plus élevée (70 % du total). Les navires à passagers occupent la deuxième place, représentant environ 6 % des navires arrivant dans les principaux ports italiens et 0,3 % des total en termes de jauge brute. Porte-conteneurs et navires les vraquiers liquides représentent ensemble 4% du total et plus 22% en termes de jauge brute.

En 2020, plus de 50 % des cargos non spécialisés ont a touché un petit nombre de ports, situés principalement dans le Sud : Messine et Reggio de Calabre avec 29% des flux; à suivre Naples, Trapani, Piombino, Carloforte, Livourne, Portovesme, Palerme et Gênes. En revanche, les navires à passagers (deuxième catégorie pour nombre d’arrivées) ont touché une plus grande variété de Ports. 21% des voyages ont impliqué un débarquement dans les ports de Naples, Trapani, Messine, Reggio de Calabre et Palerme. 52 % des navires des vraquiers liquides ont débarqué dans les ports d’Augsbourg (à première place), Naples, Ravenne, Venise (avec Porto Marghera), Gioia Tauro, Gênes, Livourne, Trieste et Palerme. Porte-conteneurs au lieu de cela, ils ont parcouru des itinéraires dirigés principalement vers les ports de Gênes et Gioia Tauro, suivies de La Spezia, Livourne, Venise, Salerne, Trieste, Ravenne et Naples, couvrant un total de 83% des arrivées. Ports qui se distinguent par le nombre de navires les vraquiers secs sont Ravenne et Venise (qui représentent le 37%) suivis de ceux de Cagliari, Tarente, Bari, Monfalcone, Brindisi, Chioggia et Naples (qui représentent ensemble le 30% des arrivées).

En ce qui concerne les types de marchandises sur les navires qu’ils ont fabriqués escale dans les ports italiens, istat a précisé qu’en Italie environ un demi-milliard de tonnes de marchandises par an. Malgré le fait que le transport de marchandises est relativement plus intense dans les quartiers centraux de l’année que dans le première et quatrième, activité non portuaire et maritime il présente de fortes caractéristiques de saisonnalité. Dans les dix derniers années, la part des marchandises transportées dans les deuxième et troisième années trimestre s’élève en moyenne par trimestre à 26% du total annuel. Les premier et quatrième trimestres couvrent une part égale à 24 % chacun. Les principales catégories de produits transportées sur sont des matières premières et des produits énergétiques tels que les charbons fossiles, pétrole brut, gaz naturel et coke et produits pétrole raffiné (38,3 % du total transporté). Par rapport à 2019 la quantité de « Coke et produits pétroliers » raffiné » a diminué de -8,7%, celui des « Carbones » fossiles et lignites; pétrole brut et gaz naturel » de -14,3%. Toutes les autres catégories sont en baisse, à l’exception de l' catégorie « Matières premières secondaires; déchets municipaux et autres déchets déchets » qu’en 2020, bien qu’ils ne représentent que 0,3% des total des marchandises transportées, a enregistré une augmentation de +46,1%. Le vrac liquide représente 39,3 % du produit transportés; conteneurs 20,5 % tandis que 20,7 % est constitués de marchandises roulières, c’est-à-dire de véhicules tractés et non tractés accompagnés, tels que les remorques routières et les semi-remorques pour le transport de marchandises, caravanes et wagons de chemin de fer.

En ce qui concerne le transport maritime national de l’Italie, le Le rapport de l’Istat précise que le transport maritime de marchandises entre ports se concentre davantage sur le côté tyrrhénien, également pour le le commerce avec les régions insulaires; les flux les plus cohérents sont entre la Sicile et la Campanie et entre la Sardaigne et la Toscane. Entre les ports Les Italiens du côté de l’Adriatique la relation la plus de trafic important est entre la Vénétie et le Frioul - Vénétie Julienne. Dans la connexion entre les côtes adriatiques et tyrrhéniennes prévaut le trafic entre la Sicile et l’Émilie-Romagne. Pour les régions ioniques, les relations qui prévalent sont entre les Pouilles et l’Émilie-Romagne et Ligurie, et Calabre avec la Ligurie et la Campanie (à l’exclusion de connexions avec la Sicile).

En ce qui concerne le commerce par mer avec pays étrangers de l’Italie, le rapport indique qu’en 2020, dans les ports environ 470 millions de tonnes de les marchandises embarquées et débarquées; parmi ceux-ci, 60 % concernent trafic international, avec un montant total de marchandises entrantes égales à environ 2,5 fois la quantité sortante à partir du territoire national. Le plus important est avec la Turquie (plus de 37 millions de tonnes dans l’ensemble, soit 13,4 % du total), suivie de la Russie (32 millions, ou 11,4%) et l’Espagne (23 millions, ou 8,3%). Le premier dix rapports de trafic représentent 63% des échanges de les marchandises sur un navire entre l’Italie et le reste du monde et, parmi celles-ci, même la Chine, bien qu’avec un poids plus faible, égal à 3,3% du trafic le commerce maritime international.

Illustrer l’impact de la pandémie sur les activités ports, l’analyse istat explique que la pandémie n’a pas affecté sur tous les ports italiens dans la même mesure. En général, l' spécialisation de certains ports, qui dans des conditions normales représente un point fort pour leur entreprise, c’est transformé en facteur de faiblesse en les exposant davantage à les effets de la pandémie, tandis que la diversification a protégé les joints les plus polyvalents et polyvalents pendant la crise. En 2020, les cinq principaux ports italiens par trafic les marchandises de conteneurs internationaux sont Gênes, Gioia Tauro, La Spezia, Livourne et Trieste, qui à elles seules ont animé 76% des marchandises transportées dans des conteneurs (en 2019, il était de 79 %). Plus dans le détail, le port de Gênes est resté à niveau similaire aux années précédentes (uniquement pour les marchandises en conteneur, puisque dans l’ensemble, il a subi une baisse des biens de -11 %), port de Gioia Tauro a plutôt augmenté de +24,4% la quantité de marchandises en conteneurs, tandis que les ports de Livourne, La Spezia et Trieste a subi une baisse significative (respectivement -35,2%, -30,6%, -10,2%).


TRANSPORT MARITIME : LES CHIFFRES CLÉ.
Années 2019/2020, valeurs absolues et changements Pourcentages






ANNÉE 2020


VARIATION EN POURCENTAGE 2019


Division
les marchandises à bord et
débarqué - tonnes
(milliers)
nombre de navires
Arrivé
jauge brute
moyenne
marchandises à bord
et atterri -
Tonnes
(milliers)
nombre de navires
Arrivé
jauge brute
moyenne


ITALIE


469.635


518.421


4.762


-7,6


7,4


-20,8


NORD-OUEST


69.442


8.200


39.061


-15,3


-17,5


-6,0


NORD-EST


115.738


9.299


18.160


-9,0


-24,3


1,7


CENTRE


59.841


59.494


7.247


-13,6


3,0


-36,5


SUD


93.300


203.412


3.347


4,9


-1,9


-4,3


ÎLES


124.468


236.710


3.620


-7,8


24,6


-20,2


Non alloué


6.847


1.306


8.113


20,1


-76,1


73,9


Source: Istat, Transport maritime
›››Archives
DÈS LA PREMIÈRE PAGE
L'AdSP dell'Adriatico Centrale ha presentato il proprio primo Bilancio di Sostenibilità
Ancona
Raccoglie quanto attuato nel 2021 coniugando sostenibilità economica, sociale e ambientale
Ruggerone (Assologistica): affrontare il tema dei costi della logistica per contenere l'onda inflattiva
Padova
Può essere fatto - ha specificato - solo congiuntamente con tutta la filiera, integrando anche la committenza
Patto di collaborazione per la promozione e lo sviluppo del Sistema Logistico Veneto
Padova
È stato sottoscritto dai rappresentanti dei porti di Venezia e Chioggia, degli interporti e degli aeroporti della regione
Il Cargo Integrity Group ha aggiornato la sua guida rapida sul CTU Code
Londra
La norma è volta alla sicurezza della movimentazione e del caricamento dei container
Partita la procedura per elettrificare le banchine del porto di La Spezia
La Spezia
Nei prossimi giorni il bando di gara relativo al primo lotto di interventi di realizzazione delle infrastrutture energetiche
Porto di Livorno, avviata la prima fase della riorganizzazione delle aree della sponda est della Darsena Toscana
Livorno
Pubblicato il primo Bilancio di Sostenibilità dell'AdSP
Il 26 ottobre a Lugano si terrà la quinta edizione di “Un mare di Svizzera”
Nuovo servizio ferroviario tra il porto di Genova e l'Ungheria di InRail
Genova
È realizzato per conto di uno dei maggiori produttori mondiali di nerofumo
Maersk ordina a HHI sei portacontainer dual-fuel da 17.000 teu
Copenaghen
Potranno essere alimentate con metanolo verde e verranno prese in consegna nel 2025. Commessa del valore di 1,1 miliardi di dollari
La danese A.P. Møller-Mærsk ha ordinato alla società navalmeccanica sudcoreana Hyundai Heavy Industries
Holland Shipyards costruirà quattro traghetti interamente elettrici ed autonomi
Hardinxveld-Giessendam
Sono stati ordinati dall'agenzia svedese Trafikverket
Lunedì a Milano si terrà l'assemblea pubblica di Alsea
Milano
Si discuterà di “Crisi della globalizzazione e reshoring: i nuovi equilibri del commercio internazionale”
Cepsa è pronta a fornire biocarburanti di seconda generazione per le navi
Madrid
Concluso con successo un test su una tanker
Adottato il nuovo pacchetto di sanzioni UE contro la Russia che mira a fermare le esportazioni marittime di petrolio russo
Bruxelles
Previsto il divieto di fornire trasporto marittimo verso Paesi terzi e servizi connessi di greggio o di prodotti petroliferi
Interporto Padova inaugura il nuovo terminal di 35mila metri quadri dedicato ai semirimorchi
Padova
Pasqualetti: il prossimo traguardo sarà la totale automazione delle operazioni di movimentazione
Si fa più intenso il confronto tra carrier marittimi containerizzati e gli utenti dei loro servizi in vista della decisione sull'eventuale proroga del CBER
Bruxelles
I primi hanno inviato un documento alla Commissione UE motivando le ragioni del rinnovo del regolamento. I secondi hanno spedito una lettera alla commissaria Vestager in cui spiegano che l'attuale sistema premia solo i vettori marittimi
LES DÉPARTS
Visual Sailing List
Départ
Destination:
- liste alphabétique
- liste des nations
- zones géographiques
Prossimo avvio della privatizzazione del porto greco di Volos
Atene
Gara per l'acquisizione di almeno il 67% del capitale dell'Autorità Portuale
BANQUE DES DONNÉES
Armateurs Réparateurs et Constructeurs de Navires
Transitaires Fournisseurs de Navires
Agences Maritimes Transporteurs routiers
PORTS
Ports Italiens:
Ancône Gênes Ravenne
Augusta Gioia Tauro Salerne
Bari La Spezia Savone
Brindisi Livourne Taranto
Cagliari Naples Trapani
Carrara Palerme Trieste
Civitavecchia Piombino Venise
Interports Italiens: liste Ports du Monde: Carte
MEETINGS
Il 26 ottobre a Lugano si terrà la quinta edizione di “Un mare di Svizzera”
Grande spazio verrà dedicato al cronoprogramma delle nuove infrastrutture previste a sud della Svizzera
Convegno “Riparazioni navali in crescita: investimenti per il futuro di Genova”
Si terrà il 23 settembre nel capoluogo ligure
››› Archives
REVUE DE LA PRESSE
Greece, Albania fail to agree on maritime border issue in Prague
(EURACTIV)
Russia keen on investing in Iranian ports: Iran dep. min.
(MehrNews.com)
››› Index Revue de la Presse
FORUM des opérateurs maritimes
et de la logistique
Relazione del presidente Daniele Rossi
Napoli, 30 settembre 2020
››› Archives
- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail
Numéro de TVA: 03532950106
Presse engistrement: 33/96 Tribunal de Gênes
Direction: Bruno Bellio
Tous droits de reproduction, même partielle, sont réservés pour tous les pays
Cherche sur inforMARE Présentation
Feed RSS Places publicitaires

inforMARE en Pdf
Mobile