testata inforMARE

30 juin 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 04:18 GMT+2



13 Juin 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Trafic de marchandises géré par le Ports russes

Croissance des volumes traités par les ports d’escale de l' Mer d’Azov-Mer Noire et bassins arctiques. Déclin dans d’autres régions

L’Association des ports maritimes commerciaux russes a fait Je note qu’au cours des cinq premiers mois de cette année, les ports portuaires traités par le marché intérieur 340,7 millions de tonnes de marchandises, volume similaire à celui de la période correspondante de 2021 lorsque le flux de cargaisons avait été de 430,5 millions de tonnes.

Cela signifie qu’au cours du seul mois de mai 2022, le le total traité était de 71,5 millions de tonnes contre 71,7 millions de tonnes en mai 2021. Contraire à ce qui pourrait présupposer l’impact de la guerre Russie-Ukraine sur les ports de la région, trafic du mois dernier dans les ports du bassin de l’Azov-mer Noire a enregistré un augmentation d’environ +6% s’élevant à 22,0 millions contre 20,7 millions en mai 2021. Grandir aussi les volumes de marchandises manutentionnés par les ports du bassin arctique s’élevait à 8,8 millions de tonnes. D’autre part, les volumes sont en baisse des marchandises traitées à la fois à partir des ports du bassin de la mer Baltique et ont totalisé 21,5 millions de tonnes (-2 %), toutes deux provenant des ports du bassin de la mer Caspienne, où le trafic était d’environ 500 mille tonnes (-17%), qui proviennent des ports d’Extrême-Orient, qui ont animé 18,7 millions de tonnes (- 10%).

En ce qui concerne les types de marchandises traitées le mois dernier depuis les ports russes, les marchandises sèches ont marqué une baisse de -3% tandis que les liquides ont enregistré une hausse de +3%. Ceux-ci ce dernier s’élevait à 37,5 millions de tonnes et, à à l’exception des produits pétroliers qui, avec 10,3 millions tonnes ont subi une réduction de -20%, tous les principaux il a été constaté que les types de charges augmentaient à partir du trafic de le pétrole brut avec 23,7 millions de tonnes (+15 %), suivi de celle du gaz naturel liquéfié avec 3,1 millions de tonnes (+7%) et le trafic de produits alimentés avec 500 mille tonnes (+67%).

Dans le secteur des marchandises sèches, le total était de 34,0 millions de tonnes contre 35,2 millions de tonnes en mai 2021. Diminution du trafic charbonnier qui a été 18,6 millions de tonnes (-1%) ainsi que celle de marchandises paires conteneurisées à 3,2 millions de tonnes (- 41%) et le trafic de métaux ferreux avec 2,2 millions de tonnes (-12%). Dans croissance des céréales avec 2,4 millions de tonnes (+33%), engrais minéraux avec 2,0 millions de tonnes (+25%) et minéraux avec 1,6 million de tonnes (+79%).









Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail