testata inforMARE

28 juin 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 08:35 GMT+2



23 Juin 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Satisfaction de l’Association des armateurs grecs pour la répartition des coûts du SEQE de l’UE entre les opérateurs économiques de navires

Travlos : le Parlement européen montre sa détermination promouvoir des solutions qui tiennent compte des propositions de l’industrie du transport maritime en tant que partenaire stratégique de l’UE

Le feu vert donné hier par le Parlement européen à la révision du SEQE de l’UE pour l’échange de quotas d’émission dans l’UE creuser déjà la fracture interne de l’industrie armatrice mis en évidence dans les différentes phases de discussion et de définition de la texte, tel que présenté initialement par la Commission Européen puis modifié par la suite, parmi les armateurs qui sont les armateurs et les exploitants de flottes formées par des navires de qui n’en possèdent pas ou n’en possèdent qu’une partie ( sur 22 Juin 2022). Le texte adopté hier répartit les coûts de conformité au SEQE de l’UE pour l’entité opérationnelle commercialement le navire et qui, par conséquent, selon le texte approuvé, est responsable ultime des décisions touchant les émissions de gaz à effet de serre du navire.

Se plaindre précisément du fait que le texte attribue ces les coûts réservés aux exploitants commerciaux de navires ont été aujourd’hui le World Shipping Council, l’association internationale qui représente les compagnies maritimes qui fournissent des services de ligne, des compagnies sur lesquelles tomberaient évidemment de telles les redevances étant principalement des exploitants commerciaux de navires de leurs flottes, qu’ils en soient propriétaires ou non.

Si l’association européenne des armateurs ECSA a plutôt accepté avec satisfaction, le vote favorable du Parlement européen, précisément parce que le texte approuvé nécessite le transfert coûts obligatoires du SEQE de l’UE pour les négociants de navires, tout aussi positif était le commentaire de l’Association des armateurs grecs: « avec son résolution - a commenté le président de l’Union des Grecs Armateurs (UGS), Melina Travlos - le Parlement européen envoie un message fort et démontre sa détermination à promouvoir des solutions qui tiennent compte des propositions de l' le transport maritime en tant que partenaire stratégique de l’UE ». Appréciation de l’UGS vise spécifiquement le fait que les opérateurs les navires commerciaux doivent être tenus responsables de ses propres choix opérationnels. En outre, l’association grecque a exprimé satisfaction également de la reconnaissance par le Parlement européen la nécessité de créer un Fonds pour les océans afin de financer l' la décarbonisation du transport maritime.






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail