testata inforMARE

9 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 04:46 GMT+2



22 Juillet 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Au deuxième trimestre, le trafic dans le port de Rotterdam est en hausse de +3,0 %

Forte baisse du fret conteneurisé (-12,3 %)

Au cours du deuxième trimestre de cette année, le trafic de marchandises dans le Le port de Rotterdam a enregistré une hausse de +3,0 %, avec un diminution constante de -12,3 % du trafic conteneurisé, également à suivi de l’arrêt des flux à destination et en provenance de la Russie pour les sanctions adoptées par l’UE et la congestion persistante de l' chaîne d’approvisionnement conteneurisée, qui était plus que compensée par la croissance marquée des autres biens divers et Vrac. De plus, l’augmentation de +3,0 % a été générée. de l’augmentation de +5,5% des chargements au débarquement, tandis que ceux à l’embarquement, ils ont diminué de -2,7 %. Le total animé dans le deuxième trimestre de 2022 était de 119,9 millions tonnes, comparativement à 116,4 millions pour la même période en 2021, de dont 85,4 millions de tonnes au débarquement et 34,5 millions de tonnes tonnes à l’embarquement.

Globalement dans la période avril-juin 2022 les volumes conteneurisés manutentionnés par le port d’escale néerlandais sont empilés à 35,4 millions de tonnes, avec une diminution de -12,3% que il est moins accentué si ces volumes sont comptés en prenant comme unité de mesure, les conteneurs de 20 pieds qui sont les résultats se comparent à 3,6 millions d’EVP, avec une contraction de -6,9% atténué par l’augmentation du nombre de conteneurs vides. Dans le domaine de diverses marchandises ont également été traitées 7,0 millions de tonnes de matériel roulant (+13,5 %) et 2,1 millions de tonnes d’autres cargaisons (+21,2%).

Dans le segment des vracs liquides, le chiffre global est état de 53,9 millions de tonnes (+10,5%), dont 27,1 millions de tonnes de pétrole brut (+9,0 %), 14,3 millions de tonnes de produits pétroliers raffinés (+4,2 %), 2,7 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (+23,6 %) et de 9,8 millions de tonnes de autres charges liquides (+22,8 %).

Le vrac solide a totalisé 21,4 millions de tonnes (+11,0%), dont 8,7 millions de tonnes de charbon (+56,0%), 6,3 millions de tonnes de minéraux et de ferraille (-21,5%), 1,9 million tonnes de vrac agricole (-15,5%) et 4,5 millions de tonnes des autres vrac (+31,6 %).

Au cours du premier semestre 2022, le port néerlandais a traité total 233,5 millions de tonnes de marchandises, avec un léger progression de +0,8% par rapport au premier semestre de l’année dernière, de à laquelle 165,5 millions de tonnes de cargaisons à débarquement (+3,4%) et 68,0 millions de tonnes à l’embarquement (-5,1%). Le total de l' le trafic de conteneurs était de 71,0 millions de tonnes (-8,9 %) avec une manutention de conteneurs égale à près de 7,3 millions d’EVP (-4,4 %). Le matériel roulant s’est élevé à 13,8 millions tonnes (+16,8 %) et autres marchandises diverses à 3,9 millions tonnes (+17,7 %). Dans le secteur du vrac liquide, a animé 105,5 millions de tonnes (+4,6%), dont 52,6 millions de tonnes de pétrole brut (+4,3 %), 27,8 millions de tonnes de produits pétroliers raffinés (-9,4 %), 5,4 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (+45,8 %) et 19,7 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié autres vracs liquides (+22,5 %). La masse sèche était de 39,4 millions de tonnes (+4,4%), dont 14,6 millions de tonnes de charbon (+29,7 %), 11,9 millions de tonnes de minéraux et de débris (-20,6%), 3,8 millions de tonnes de vrac agricole (-15,1%) et 9,0 millions de tonnes d’autres cargaisons (+30,1%).

L’autorité portuaire de Rotterdam a mis en évidence le effets sur les flux animés par le port causés par la guerre en L’Ukraine et les sanctions qui en résultent contre la Russie, avec - exemple - importations de gaz naturel liquéfié (+100,9% au premier trimestre et +28,5% au deuxième) et le charbon (+7,5% au second) au premier trimestre et +56,6% au deuxième) qui ont augmenté de manière significative comme alternative à la réduction des importations Gaz russe européen par gazoduc.








Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail