testata inforMARE
6 octobre 2022 - Année XXVI
Journal indépendant d'économie et de politique des transports
02:31 GMT+2
Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Confitarma, les nouvelles exigences du Super Green Pass prennent en compte les spécificités du travail maritime
Mattioli : il s’agit de protéger et d’identifier des solutions ad hoc pour les travailleurs qui risquent de lourdes sanctions en raison de ces mesures
5 Januar 2022
Selon Confitarma, il est donc absolument nécessaire protéger des cas spécifiques afin d’éviter des problèmes importants à les gens de mer et les compagnies maritimes, à partir de ceux Les gens de mer italiens, européens et non européens vaccinés avec des vaccins approuvés par l’EMA et l’AIFA ou avec ceux reconnus équivalent du ministère de la Santé auquel, à partir du premier février 2022, en raison de la réduction de la validité de neuf à six mois, la certification verte expirera lors de leur embarquement. La Confédération a expliqué que ces gens de mer, étant à bord, ils n’ont presque jamais l’occasion de faire le troisième dose et devrait donc être autorisé à continuer à travailler sur les navires battant pavillon italien jusqu’à ce que leur le débarquement et, en ce qui concerne les gens de mer résidant en Italie, de pouvoir utiliser les moyens de transport habituels pour leur rapatriement, et retour à la maison, protection qui, comme on le sait - se souvient-il Confitarma - il est également prévu par la Convention Travail maritime international (MLC, 2006).

Un deuxième cas est celui des gens de mer les citoyens de pays tiers qui ne sont pas vaccinés avec des vaccins approuvés par l’EMA et AIFA ou avec ceux reconnus comme équivalents par le ministère de À tes souhaits. Dans de nombreux pays non membres de l’UE, d’où un grand nombre d’entre eux viennent composé de gens de mer embarqués sur des navires battant pavillon italien - Confitarma détecté - il n’est pas possible d’accéder aux vaccins mentionné ci-dessus, mais d’autres vaccins sont utilisés que, bien que reconnu par l’OMS, ne permettent pas d’obtenir la Certification Vert. Pour Confitarma, il serait nécessaire d’autoriser une telle les gens de mer, s’ils débarquent sur le territoire italien, pour pouvoir accéder aux moyens de transport habituels, même s’ils sont vaccinés avec vaccin non approuvé par l’EMA et en tout cas avec un écouvillon négatif, uniquement aux fins de leur rapatriement dans le pays de résidence.

D’autres problèmes graves - il a tout de même observé le Confédération - pourrait être déterminé si elle devait être introduit l’obligation de vaccination aux fins de l’accès aux lieux de travail, sans tenir dûment compte des particularités de la travail maritime. Pour cette raison, si un tel obligation de vaccination, pour Confitarma ce sera absolument il est nécessaire de fournir des solutions adéquates pour les cas ci-dessus Susmentionné. En particulier: par analogie avec ce qui est envisagé avec le circulaire conjointe MIMS/Ministère de la Santé du 14 octobre 2021, l’obligation de vaccination ne devrait pas s’appliquer déjà aux gens de mer embarqué avant la date d’entrée en vigueur de la présente obligation, en raison des difficultés extrêmes susmentionnées, de effectuer la troisième dose; marins non-résidents non membres de l’UE dans l’Union européenne, qui ne peuvent pas accéder aux vaccins approuvés par l’EMA et l’AIFA ou avec ceux reconnus comme équivalents par le Ministère de la Santé, il faudra nous permettre de continuer à travailler sur les navires battant pavillon italien également avec d’autres vaccins appliqués les mesures spécifiques de prévention prévues à l’annexe 28 de la Arrêté du Premier ministre du 2 mars 2021 qui prévoit toujours l’exécution d’au moins un écouvillon moléculaire avant l’embarquement.

« Comme il est évident - souligné Mattioli - oui il traite de la protection et de l’identification de solutions ad hoc pour les travailleurs qui s’exposent à de lourdes sanctions en raison de telles mesures dont pourrait entraîner des difficultés opérationnelles extraordinaires pour l' Navires. Ceci, pas parce que ces gens de mer choisissent consciemment de ne pas se faire vacciner, mais simplement parce que, en raison de la particularité du travail maritime, ils ont difficultés objectives dans la réalisation des vaccinations et conserver le Super Green Pass ou ne pas avoir la possibilité de accéder aux vaccins approuvés par l’EMA et l’AIFA'
›››Archives
DÈS LA PREMIÈRE PAGE
Interporto Padova inaugura il nuovo terminal di 35mila metri quadri dedicato ai semirimorchi
Padova
Pasqualetti: il prossimo traguardo sarà la totale automazione delle operazioni di movimentazione
Si fa più intenso il confronto tra carrier marittimi containerizzati e gli utenti dei loro servizi in vista della decisione sull'eventuale proroga del CBER
Bruxelles
I primi hanno inviato un documento alla Commissione UE motivando le ragioni del rinnovo del regolamento. I secondi hanno spedito una lettera alla commissaria Vestager in cui spiegano che l'attuale sistema premia solo i vettori marittimi
Hupac attiverà un treno shuttle tra Italia e Polonia
Chiasso
Collegherà Gliwice e Pordenone tre volte alla settimana
Nei prossimi giorni l'operatore intermodale elvetico Hupac attiverà un treno shuttle tra Italia e Polonia aperto a tutti gli operatori di trasporto che avrà una frequenza
LES DÉPARTS
Visual Sailing List
Départ
Destination:
- liste alphabétique
- liste des nations
- zones géographiques
CDP, Intesa Sanpaolo e BEI concedono a La Spezia Container Terminal un finanziamento di 160 milioni
La Spezia
Saranno utilizzati, tra l'altro, per acquistare 20 nuovi mezzi di sollevamento
BANQUE DES DONNÉES
Armateurs Réparateurs et Constructeurs de Navires
Transitaires Fournisseurs de Navires
Agences Maritimes Transporteurs routiers
PORTS
Ports Italiens:
Ancône Gênes Ravenne
Augusta Gioia Tauro Salerne
Bari La Spezia Savone
Brindisi Livourne Taranto
Cagliari Naples Trapani
Carrara Palerme Trieste
Civitavecchia Piombino Venise
Interports Italiens: liste Ports du Monde: Carte
MEETINGS
Il 26 ottobre a Lugano si terrà la quinta edizione di “Un mare di Svizzera”
Grande spazio verrà dedicato al cronoprogramma delle nuove infrastrutture previste a sud della Svizzera
Convegno “Riparazioni navali in crescita: investimenti per il futuro di Genova”
Si terrà il 23 settembre nel capoluogo ligure
››› Archives
REVUE DE LA PRESSE
Furious Phil Goff on a future without Port-omation
(Newsroom)
Le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler, mis en examen pour "prise illégale d'intérêts"
(franceinfo)
››› Index Revue de la Presse
FORUM des opérateurs maritimes
et de la logistique
Relazione del presidente Daniele Rossi
Napoli, 30 settembre 2020
››› Archives
- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail
Numéro de TVA: 03532950106
Presse engistrement: 33/96 Tribunal de Gênes
Direction: Bruno Bellio
Tous droits de reproduction, même partielle, sont réservés pour tous les pays
Cherche sur inforMARE Présentation
Feed RSS Places publicitaires

inforMARE en Pdf
Mobile