ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

25 septembre 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 02:08 GMT+2



21 Juillet 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
L’ADSP de la mer Ligure orientale signe des accords avec Enel et Snam en matière de décarbonisation et de transition énergétique

Sommariva: le port restera un système énergétique mais l’énergie consommée devra être « propre »

Aujourd’hui, le président de l’Autorité du système portuaire du Mar Ligure Orientale, Mario Sommariva, a signé deux protocoles avec Enel et Snam en matière de décarbonisation et transition énergétique. Les domaines d’intervention rappelés dans les deux accords concernent: le resserrage à froid; efficacité énergétique des zones et des activités portuaires; solutions durables pour la mobilité dans la zone portuaire; promotion du GNL dans le transport maritime; efficacité énergétique des bâtiments et des installations d’éclairage; développement de la numérisation et investissements dans nouvelles technologies pour soutenir les projets européens dans le domaine environnement; étude de solutions innovantes pour l’utilisation de l’hydrogène en tant que vecteur d’énergie propre et complément idéal de l’électrification afin de réduire les émissions polluantes dans le contexte portuaire et urbain; fourniture d’électricité et de gaz.

En outre, parmi les objectifs du protocole signé avec Snam, il s’est dit d’accroître l’utilisation du GNL comme combustible moins d’impact climatique, alternative aux carburants traditionnels. Snam, à cet égard, a lancé des activités de reconversion de l’usine de Panigaglia, dans la province de La Épice, pour permettre son utilisation pour l’approvisionnement en GNL et pour le transport maritime et routier. Le protocole prévoit également l’étude et la mise en œuvre de solutions dans l’efficacité énergétique, la mobilité durable et dans l’hydrogène.

Plus précisément, l’entente entre Enel Produzione et l’ADSP de la mer Ligure orientale vise à évaluer conjointement initiatives possibles pour le développement durable dans le domaine de la Épice, avec un accent particulier lié au développement de conception verte dans la zone portuaire basée sur électrification, énergies renouvelables et hydrogène vert.

« Nous sommes, a dit Sommariva en expliquant les accords - en une nouvelle phase historique, où la sensibilité sur le thème du changement climatique et de la nécessité de politiques de la durabilité environnementale est maintenant profonde et répandue. Le port d’Épices veut devenir un pôle d’innovation en matière de durabilité environnementale. C’est juste merci à la présence sur le territoire des deux acteurs centraux du système nationale pour la production et la distribution de l’énergie qui créent des opportunités extraordinaires. C’est tout le système port qui doit changer de peau. Consommation réduite par éclairage de zones extérieures et bâtiments, navires à GNL, quais électrifiés, voitures, machines d’exploitation et grues électriques et, dès le départ, projets pilotes pour l’utilisation de l’hydrogène qui va clairement identifié comme objectif sous-jacent. C’est important - il a ajouté Sommariva - privilégier les sources renouvelables en regardant dans complémentaire au GNL et à l’électricité. Le port restera un système énergivore, mais l’énergie qui sera consommée doit être « propre ». »




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail