testata inforMARE

28 juin 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 13:42 GMT+2



3 Juin 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
En mars, le conflit russo-ukrainien a entraîné un déclin de -23,4 % du trafic maritime dans le détroit du Bosphore

Au cours des trois premiers mois de cette année, le détroit turc est a été attiré par 8 738 navires (-6,2 %)

En mars dernier, au cours du premier mois de la guerre russo-ukrainienne, le le trafic maritime dans le détroit du Bosphore accusé d’un diminution marquée après avoir transité par 2 550 navires pour un total de 40,5 millions de tonnes de jauge brute, avec des diminutions -23,4% et -25,0% respectivement en mars 2021. Navires seuls en transit en mars 2022, il y en a eu 642 (-16,3 %), dont 207 navires-citernes pour produits chimiques (-7,6 %), 29 navires pour le transport de gaz de pétrole gaz liquéfié et gaz naturel (-42,0 %) et 406 autres pétroliers (-17,6%). Les transits d’autres types de navires ont totalisé 1 908 unités (-25,6 %).

Au premier trimestre de cette année, par le détroit de Turkish 8 738 navires sont passés pour 148,7 millions de tonnes de tonnage brut, avec des baisses de -6,2% et -0,3% par rapport à la même période l’an dernier année. Les pétroliers à eux seuls étaient 2 119 (+2,9 %), dont 729 chimiquiers (+14,8 %), 118 méthaniers (-12,6 %) et 1 272 autres navires-citernes (-1,3 %), et autres navires 6 619 (-8,8 %).







Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail