testata inforMARE

18 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 19:06 GMT+2



22 Juillet 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Les expéditeurs et les expéditeurs demandent à l' La Commission européenne va remettre la main au règlement d’exemption pour catégorie pour les compagnies maritimes conteneurisées

Demander instamment une révision urgente des règles

Les expéditeurs et les expéditeurs réessayent. Aujourd’hui dix associations représentant ces catégories ainsi que d’autres opérateurs de l' le secteur maritime-portuaire a demandé à la Commission européenne le début immédiat d’une révision de la réglementation européenne de exemption par catégorie pour les compagnies maritimes conteneurisé, réglementation - rappelent-ils - qui exempte ces les transporteurs maritimes à partir de nombreux freins et contrepoids fournis le droit de la concurrence de l’UE et les autorise - dénoncé les dix associations - échanger informations commercialement sensibles afin de gérer le numéro et la capacité des navires utilisés ainsi que la fréquence et les dates les départs de navires utilisés sur les routes commerciales en partout dans le monde.

Dans leur lettre à la Commission dans laquelle ils demandent que le règlement, qui a été signé par CLECAT, FEPORT, Conseil européen des chargeurs, Union européenne des barges, Global Shippers' Forum, European Tugowners Association, UIRR, FIATA, Association internationale des déménageurs et FIDI Global Alliance, oui rappelle que le règlement a été renouvelé pour la dernière fois en 2020 ( sur 24 Mars 2020) et il est souligné que depuis lors, les entreprises européennes et d’autres parties de la chaîne d’approvisionnement ont dû endurer des inefficacités du transport maritime par conteneurs, avec de nombreuses les départs de navires qui ont été annulés ou qui ont été annulés détournés vers d’autres ports ou avec des ports qui ont été « ignorés » des services maritimes. A cela s’ajoutait, dans le dans le même temps, une augmentation exceptionnelle du prix du fret maritime, des tarifs qui pour de nombreux itinéraires ont plus que quadruplé et continuent de rester à un niveau trois à quatre fois supérieur à celle de 2019, avant la pandémie.

« Les effets des confinements sur la production de biens et les variations de la demande dues aux effets de l' Covid - les dix associations ont détecté - ont certainement été important, mais la capacité du secteur des transports maritime pour gérer collectivement ces impacts, et en même temps pour produire des bénéfices totalisant plus de 186 milliards de dollars en 2021, au détriment de la partie restante de la chaîne d’approvisionnement et, en enfin, consommateurs européens, cela montre que quelque chose ne va pas. Le les avantages des dérogations à la législation générale sur la concurrence dont jouissent les compagnies maritimes n’est pas répartis équitablement entre les entreprises et le reste de l’économie, et ce constitue en soi une raison valable pour laquelle l’exemption par catégorie devrait être réexaminée d’urgence ».

Dans la lettre, les associations soulignent que les enquêtes menée aux États-Unis par la Federal Maritime Commission a mené à l’adoption récente de la Loi sur la réforme du transport maritime ( sur 14 juin 2022), une loi qui traite bon nombre des plaintes de l' clients et prestataires de services de compagnies maritimes Conteneurisé.

Les dix associations ont conclu en notant que l’examen du règlement permettra à toutes les parties intéressées de : présenter des preuves et des arguments sur la manière dont la Commission européenne devrait prendre des mesures pour faire en sorte que le marché des transports Containerized Maritime fonctionne de manière équitable et transparente, et ce devrait inclure l’examen de nouvelles mesures et de nouveaux mécanismes qui devraient être évalués et mis en œuvre avant l’expiration de l' règlement actuellement en vigueur prévu pour avril 2024.

ADSP Tirreno Centrale
PSA Genova Pra





Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail